Une voix délicatement posée sur des mélodies bohèmes aux textes engagés et empreints de poésie, une sensibilité à fleur de peau qui surfe sur un écrin de guitares acoustiques et électriques.

 

Pour Katia, écrire une chanson est un acte de chair, un acte inconscient qui vient d'ailleurs, de son enfance sans doute quand elle entendait sa mère, Mireille CHANTE, fredonner au pied du berceau.

C'est l'expression d'une furieuse soif de liberté, le discours d'une femme du 21ème siècle, amoureuse, indépendante et prisonnière à la fois de sa condition et de ses conditionnements, une pratique alchimique qui fait la synthèse de ses contraires car cette pratiquante bouddhiste est de toute évidence une jouisseuse, une Nathanaëlle. D'ailleurs, Katia a écrit une chanson qui s'intitule « Messe intime » et qui mêle spiritualité et érotisme, thèmes récurrents dans sa discographie.

Sous ses airs de rêveuse sensuelle, Katia sabote joyeusement les conventions et les concepts. Eprise depuis longtemps d'Hubert-Félix Thiéfaine qui lui demande de faire sa première partie en 2006 et de David Gilmour, Katia aime créer des atmosphères étranges. On s'attend à ce qu'elle compose une chanson contemporaine à la Philippe Glass tant ses arrangements sont atypiques : lignes de guitares saturées chromatiques, choeurs croisés, violons tendus... En 2012, elle co-écrit « Manifeste » avec Claude Lemesle.

On sent que ses chansons se construisent en elle, petit à petit, et jaillissent de ses expériences comme une fulgurance, presque tombées du ciel. A t-elle vraiment un autre choix que de les écrire ?

Une artiste qu'on aime aussi voir en live avec sa guitare, virevolter sous ses robes 70's pour nous amener, comme ses grandes soeurs anglo-saxonnes dont elle a usé les disques (Rickie Lee Jones, PJ Harvey, Joni Mitchell, Linda Perhacs), dans des contrées psychédéliques, jazz, folk et rock.

De savantes associations qui portent ses aspirations.

Car il y a dans les chansons de cette chanteuse titulaire de deux masters de droit, le rêve d'un monde meilleur.

 

Katia sortira un nouvel opus le 7 novembre 2017, "Feminine karma", un album qui conte ses déambulations folk électrique.

L'atmosphère musicale du second et bel album de Katia Oray rappelle parfois Marianne Faithfull ou Laurie Anderson...Radio Clapas

 

Des textes ciselés, impeccables qui dessinent une nouvelle carte de Tendre, une spiritualité qui définit une forme d'idéal féminin ("Je serai celle-là, la grande prêtresse de ton au-delà")...Paris 8

 

Un soir d'octobre où l'on se réfugie dans la cave du Baloard. Katia y lançait les notes de son premier album. Un truc à faire trembler n'importe qui. La température montait soudain de plusieurs Fahrenheit...Midi Libre

  • Google+ - Black Circle
  • Facebook Basic Black
  • Black Instagram Icon
  • Twitter Basic Black
  • Black YouTube Icon
  • SoundCloud Basic Black

© 2016 by Songs of Tara